La vision des parents

Fertilité – Infertilité… vu par les futurs parents ?

La fécondation in vitro n’est qu’un « coup de pouce » donné à la nature pour permettre de « lancer » une grossesse…

Dans ce domaine, les fausses couches sont malheureusement courantes. De même, les anomalies chromosomiques peuvent survenir... Les prématurés comme les césariennes sont aussi un peu plus élevés, même si dans le cas de l’accouchement prématuré, cela est souvent lié au fait de grossesse multiple liée à la fécondation artificielle.

Le couple va affronter, dans cette épreuve, de nombreuses difficultés émotionnelles directement liées à l’infertilité. Le désir d’enfant toujours plus présent à chaque échec, les traitements, des stades de dépressions, les problèmes dans la relation sexuelle du couple… Il est important de prendre conscience de ces différents éléments afin de permettre au couple de faire face de front et uni. Ne pas vouloir accepter cette partie du parcours risque de mener le couple vers des disputes continuelles, une incapacité à échanger sur l’infertilité, des changements physiques, perte de l’estime de soi…

Les femmes comme les hommes peuvent ressentir une certaine solitude. Se sentir à l’écart ou incompris par leur conjoint. Cette situation peut devenir sources de tensions au sein du couple. Le dialogue, l’amour et la confiance dans son partenaire permettront de passer cette épreuve. Vous ne devez pas hésiter à exprimer vos sentiments et même vous faire aider par un thérapeute pour passer le cap !

Sachez une chose… Même si vous n’éviterez sans doute pas le sentiment de « faire un bébé à l’hôpital », vous pouvez avoir une vie sexuelle épanouie. Le contraire est une idée reçue ! D’ailleurs l’abstinence avant le prélèvement de sperme ne doit pas dépasser trois jours !

Votre vie professionnelle peut continuer, toutefois il est certain que la stimulation en particulier sera meilleure si vous êtes dans une période professionnelle plus calme ou prenez éventuellement quelques jours de congés si vous le pouvez.